COMPRENDRE LES COULEURS D’ÉCLAIRAGE ET LES KELVINS

Les degrés Kelvin permettent de mesurer les couleurs perçues par l'oeil humain et ainsi de donner une température d'éclairage.

Ainsi les sources lumineuses comme certains tubes néon mais surtout les ampoules LEDs depuis leur apparition, disposent de différentes largeurs de spectre (lumineux). Plus ce spectre est large, plus les couleurs naturelles de l'environnement seront visibles. A l'inverse, l'oeil sera plus "agressé".

Par contre lorsque le spectre est plus faible, les couleurs seront moins visibles mais l'oeil plus reposé. 

C'est ensuite une question de goût et de choix personnel. On préférera un éclairage plus ou moins blanc selon les objets ou la pièce qui devront être éclairés. 

Ainsi une chambre, un salon se verront plus facilement utiliser du blanc chaud. Une cuisine laissera plus facilement la place à du blanc froid pour l'espace de préparation et du blanc neutre ou chaud pour l'espace repas. 

Pour vous donner une idée des différences entre les blancs, voici l'éclairage d'une pièces sous différentes "températures" :

Les différents Blancs

Il arrive également que l'on parle de valeurs K, puisque le Kelvin est l'unité de mesure utilisée.

Voici donc comment s'y retrouver : On considère que le milieu de cette mesure est de 4000K à 5000K environ pour représenter le Blanc dit Neutre ou Naturel. En deçà on sera dans la partie Chaude et au dessus on se situe dans la partie dite Froide :